jeudi 18 juin 2015

Lune Mauve, tome 1 : La disparue - Marilou Aznar

Auteur : Marilou Aznar
Editions : Casterman (Poche)
Année de parution : 2014
Pages : 448

Résumé


Un seul coup d'oeil m'avait suffi pour constater que j'étais la fille la plus mal fagotée du bahut. Moi, Séléné Savel, à Darcourt, le lycée le plus snob de Paris? Je m'y donnais autant de chances de survie qu'une souris lâchée dans un enclos de chats affamés! J'étais plongée dans mes pensées moroses lorsqu'une élève me bouscula. Là où elle m'avait touchée, la peau me démangeait d'une vibration électrique. Un visage s'insinua dans mon esprit, celui d'un inconnu aux iris aussi verts et froids que ceux d'un serpent, puis il s'effaça aussitôt. Je retins ma respiration.
Ma nouvelle vie était sur le point de commencer.

Son destin est plus grand que notre monde.

Mon avis


On suit donc l'histoire de Séléné qui arrive à Paris dans le lycée Darcourt. Elle y retrouve sa cousine Alexia qu'elle n'avait plus revu depuis des années. Celle-ci est devenue une parfaite petite peste, le prototype de la star du lycée (belle, riche, talentueuse et immonde avec tout le monde (si on était aux USA ce serait la chef des pom-pom girls) (vous voyez le genre?)). Bref, après une première rencontre assez humiliant, Séléné va faire de son mieux pour mener sa vie loin de sa cousine et de sa clique de pestes. Le problème, c'est que sa vie, même sans les pestes, n'est pas simple. Elle fait des rêves étranges, elle croit voir sa mère, disparue il y a six ans et un mystérieux garçon lui tourne autour.

J'ai été agréablement surprise par ce livre. Je l'avais acheté par hasard parce que j'aimais bien le titre et que le résumé me faisait rire. Au final, il m'a beaucoup plu.

Séléné tente donc, d'une part, de s'intégrer à Darcourt et d'une autre part, elle est déterminée à éclaircir la disparition de sa mère. Celle-ci s'est volatilisée 6 ans auparavant et n'a plus jamais donné de nouvelles. Séléné ne s'est jamais totalement remise de cette disparition et son arrivée à Paris fait ressortir de mauvais souvenirs. 

On a donc ce petit côté enquête qui est allié avec une bonne dose de mystère et de fantastique avec les rêves de Séléné, les mystérieuses peintures de sa mère et Lazlo. 

J'ai eu un peu peu de mal par moments avec le personnage principal, Séléné. Certes, elle est marquée par la disparition de sa mère, ok elle a toujours vécu seule avec son père et elle n'a donc pas l'habitude des gens mais elle prend à certains moments des décisions absurdes qui m'ont sidérée. Elle est pas très réfléchie à ces moments-là et elle est très très naïve. Mais à part à ces occasions, c'est un personnage très attachant.
Les autres protagonistes m'ont charmée même Alexia assez étonnamment, c'est une peste, oui mais c'est une peste qui m'a plu. Milou, la grand-mère de Séléné et Alexia est adorable et c'est un personnage que j'ai beaucoup aimé.

A chaque début de chapitre, il y a des petites phrases extraites du Livre des T'sent qui m'ont intriguées. Ces phrases créent une ambiance de mystère que j'ai adoré.

La plume de l'auteur est très agréable à lire. L'univers qu'elle crée est fascinant et même si, au final, on en sait peu de choses, on sent qu'il sera très intéressant. J'imagine qu'il sera plus développer dans la suite.

Vers la fin, il s'est basé certaines choses que je pressentais mais l'auteure a quand même réussi à me surprendre avec la toute fin du livre.

En bref, un excellente premier tome que j'ai dévoré en un long trajet en train. Il me tarde de lire la suite qui m'attend bien sagement dans ma PAL.


Lu pour le challenge (20/35)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire